DCS: A-10C Warthog

Accueil > Produits > Avions > DCS: A-10C Warthog

DCS: A-10C Warthog est une simulation de vol sur PC du premier avion d'appui aérien rapproché américain conçu en tant que tel. C'est le deuxième appareil de la série DCS, après DCS: Black Shark et il met la barre encore plus haut dans la série. Le A-10C "Warthog" apporte à la simulation PC le réalisme maximum pour un avion de combat moderne à voilure fixe en ce qui concerne le modèle de vol, l'avionique, les capteurs et les systèmes d'armes. Vous pouvez également jouer à A-10C "Warthog" en mode "Simplifié" pour une expérience de jeu plus occasionnelle. Les missions se déroulent dans la région du Caucase et de la mer Noire contre et avec un large éventail de forces aériennes, terrestres et maritimes ainsi qu'avec une intelligence artificielle nouvelle et améliorée. L'éditeur intégré vous permet de créer vos propres missions et campagnes et vous pouvez également voler avec et contre d'autres joueurs en ligne en utilisant le navigateur en ligne intégré.

Introduction

A-10C Cockpit
A-10C Cockpit

Le A-10C est une version améliorée du fameux A-10A qui a servi comme appareil d'appui aérien rapproché principal dans l'U.S Air Force, l'Air National Guard et les réserves depuis presque 30 ans. Le A-10C a été mis au standard du 21ème siècle et utilise des écrans couleurs multifonctions (MFCD), des munitions guidées par GPS et une liaison de données. Conservant toutes les fonctionnalités de l'ancien A-10A, le A-10C est devenu un véritable appareil de frappe de précision avec l'ajout d'un système de navigation des plus modernes, d'armes d'attaque de précision (Maverick, JDAM, WCMD, bombes guidées par laser) et d'un système de contre-mesures intégré.

Le A-10C a participé à des opérations au dessus de l'Irak et de l'Afghanistan et s'est révélé être une arme précise et efficace dans la "guerre contre le terrorisme". Son équipement de pointe a considérablement réduit le nombre d'incidents de tir «fratricide», en grande partie grâce au système de liaison de données de la conscience situationnelle (SADL) et à sa capacité à mieux identifier les cibles à l'aide de la nacelle de ciblage "Litening II AT".

Le A-10C conserve, bien sûr, la capacité de faire ce pour quoi il a été initialement conçu, à savoir : tueur de chars sur un champ de bataille conventionnel. Bien que la plupart des systèmes informatiques et d'armes soient nouveaux sur le A-10C, une grande partie des autres systèmes provient du A-10A. Les systèmes moteurs, carburant, électriques, hydrauliques et d'urgence, les communications et l'éclairage sont identiques à ceux des dernières versions de A-10A / A-10A+. Comme avec les versions précédentes, le A-10C - très facile à piloter - est une plate-forme de tir stable et apte à survivre sur un champ de bataille. Pour ceux qui sont familiarisés avec DCS Black Shark, nous pensons que le A-10C sera beaucoup plus facile à piloter.

Cockpit du A-10C

A-10C Cockpit

Le cockpit du A-10C DCS est un cockpit 100% six degrés de liberté (6 DOF) qui permet une totale liberté de mouvement au sein de l'habitacle. Chaque panneau est reproduit dans les moindres détails pour correspondre au A-10C opérationnel (Suite 3.1). Cela comprend tous les panneaux, les commutateurs, les cadrans, les boutons animés avec un rendu 3D et des textures haute résolution aussi bien de jour que de nuit, ainsi que pour l'éclairage spécifique compatible avec l'emploi des lunettes de vision nocturne (NVG).

Lorsque le pointeur de la souris est placé sur une commande du poste de pilotage, un texte d'aide s'affiche pour indiquer la fonction de celui-ci.

Modèle 3D du A-10C

A-10C Model

A l'instar du poste de pilotage, le modèle 3D du A-10C est très détaillé avec pas moins de 100 000 polygones, une animation complète des surfaces de contrôle, des placages multi-textures, normales et spéculaires.

Les schémas de décorations de plusieurs escadrons de A-10C en service actif dans l'USAF, la Garde nationale aérienne, et des unités de réserve sont inclus avec des marquages précis.

Le modèle du A-10C a un modèle de dégâts intégré hautement détaillé qui peut aller de quelques impacts de balles à des pans entiers de l'avion arrachés.

Systèmes du A-10C

Le tableau de bord du A-10C comporte deux écrans couleurs multifonctions (MFCD) qui affichent différents sous systèmes (DTS, TAD, DSMS, TGP, MSG, STAT, ainsi que la vidéo provenant des missiles Maverick). Ils permettent au pilote de visualiser les informations et d'entrer les données nécessaires au système d'une manière beaucoup plus rapide et intuitive. Chaque MFCD fait 5 x 5 pouces (12,7 x 12,7 cm) et dispose de 5 boutons sur chacun des 4 côtés. Les fonctions de ces boutons de sélection d'options (OSB) dépendent du contexte de la page MFCD sélectionnée.

Afficheur de situation tactique (TAD) "Tactical Awareness Display"

Tactical Awareness Display (TAD)

L'écran TAD affiche une vue de dessus de la situation tactique présente en utilisant des symboles qui représentent votre position actuelle (Ownship), le point de référence de la mission (Bullseye), le point d'intérêt (SPI), les points de navigation (waypoints), le plan de vol et les symboles de liaison de données des unités terrestres et aériennes amies. L'écran TAD peut être défini comme le capteur d'intérêt (SOI) ce qui permet au pilote d'interagir avec lui notamment à l'aide de la commande de déplacement du curseur (slew control) sur la manette des gaz HOTAS. D'autres fonctions sont également commandées par le HOTAS. Le déplacement du curseur du TAD sur un symbole de l'écran permet de le définir comme SPI et obtenir différentes informations supplémentaires à son sujet.

Toutes ces données peuvent être superposées sur les cartes de navigation aérienne réelle de différents types en fonction de l'échelle d'affichage du TAD (ONC, TPC, JOG, etc.). La carte sera disponible à la fois pour les théâtres de la mer Noire et du Nevada.

Lors de la réception d'un briefing numérique "9-line" en provenance d'un JTAC "Joint Terminal Attack Controller" (Contrôleur aérien avancé), la cible assignée est indiquée sur le TAD pour faciliter sa localisation.

Système numérique de gestion des emports (DSMS) "Digital Store Management System"

Digital Stores Management System (DSMS)

Le Système numérique de gestion des emports DSMS remplace le panneau de commande armement du A-10A (ACP) auparavant situé sur la gauche de la planche de bord. Tous les paramétrages des armes sont maintenant effectués par son intermédiaire. Ses fonctions de base comprennent, la page principale de statut, la sélection et l'édition des profils de largage, la gestion des stocks, la gestion des missiles (AGM-65 et AIM-9) et la gestion des largages sélectifs des charges.

Le DSMS fournit au pilote une vue d'ensemble de la façon dont l'appareil est chargé, les munitions restantes, le statut de l'arme, le profil de largage de l'arme choisie et le mode sélectionné (SAFE, ARMED, TRAIN).

L'ensemble des paramètres d'utilisation de l'arme (par ex. le mode de détonation, son altitude, le nombre d'armes larguées, l'intervalle de largage.......) est appelé un profil. Le DSMS contient une sous-page qui donne au pilote la possibilité de parcourir, sélectionner ou modifier un profil. Ces profils peuvent être sélectionnés par le DSMS, par le clavier supérieur avant UFC "Up Front Controller", ou en utilisant le HOTAS.

En mode TRAIN(ing) le DTMS offre la possibilité de réinitialiser sélectivement le chargement d'un pylône ou d'un rail.

FOLLOW US