DCS: Black Shark 2

Accueil > Produits > Hélicoptères > DCS: Black Shark 2

DCS: Black Shark 2 est une simulation de l’hélicoptère d’attaque Russe Ka-50 et le second module arrivé dans la série Digital Combat Simulator. DCS: Black Shark 2 est une version largement améliorée du DCS: Black Shark original stand alone et apporte de nombreuses nouveautés ainsi que l'intégration à DCS World.

Le Ka-50 « Black Shark » est un hélicoptère d’attaque monoplace Russe unique et redoutable qui a combattu dans le nord du Caucase. Il combine un rotor contrarotatif haute performance à une charge offensive composée de missiles , de roquettes, de bombes et d’un canon de 30mm. Le Ka-50 dispose également d'un siège éjectable ce qui est unique dans monde des voilures tournantes.

Le monde du Black Shark

Les opérations « DCS: Black Shark » se déroulent dans la région ouest du Caucase, une partie de la Russie, de la Géorgie ainsi qu’une petite partie de la Turquie. Pour la Russie, une attention particulière a été portée aux régions clés de Krasnodarskiy, Karachayrvo-Cherkesiya, Kabardino-Balkariya et Stavropol. Quelques-unes de ces régions sont issues de “Flaming Cliffs” mais “DCS: Black Shark” y a ajouté une surface bien plus considérable, particulièrement en Géorgie. La carte de « DCS: Black Shark » couvre environ 330 000 km2 de terrain et de mer. “DCS World” a encore étendu cette carte vers l'est, jusqu'à inclure Mozdok, Beslan et Tbilissi (non représentés ici).

Blue dots represent new airbases

La carte comporte un large ensemble de caractéristiques topographiques telles que plaines, champs cultivés, forêts, collines, montagnes, ruisseaux, rivières, lacs et mers.

Le détail des données du relief a été augmenté dans “DCS: Black Shark” afin de fournir une zone de survol à basse altitude plus réaliste pour les hélicoptères. Etant donnée la nature des opérations des hélicoptères d’attaque, avoir à disposition une zone détaillée est un must. De larges portions de la matrice de données du relief dans « DCS : Black Shark » contiennent deux fois plus de triangles que ceux utilisés pour créer le terrain de « Flaming Cliffs ».

La matrice du relief est particulièrement détaillée dans la région de Mineralnye Vody. L’image de gauche ci-dessous montre la matrice du relief depuis la même hauteur que les images précédentes. L’image de droite montre le centre de la zone mais à une échelle double (zoom x2). Remarquez que le « mesh » apparaît encore très détaillé.

To the left is the area between Tuapse and Sochi and to the right is an example of the Batumi region

Deux exemples du meilleur niveau de détail du “mesh” du terrain. A gauche la zone entre Tuapse et Sochi et à droite l’exemple de la région de Batumi.

The terrain elevation matrix is particularly detailed in the Mineralnye Vody area of the map

En plus des données de relief plus fines, nous avons également augmenté la résolution des textures du sol pour les villes, les champs cultivés et les bases aériennes. Les autres textures ont été modifiées pour apparaître plus conformes au relief. Les images ci-dessous comparent la même région « Flaming Cliffs » et « DCS : Black Shark ». La combinaison d’une topographie plus détaillée et de textures hautes résolutions fournit un terrain à survoler et où combattre bien plus détaillé.

Exemples de “mesh” terrain et textures normaux à gauche et améliorés à droite.

Examples of normal terrain mesh and textures on left and improved terrain mesh and improved textures on the right
Examples of normal terrain mesh and textures on left and improved terrain mesh and improved textures on the right
Examples of normal terrain mesh and textures on left and improved terrain mesh and improved textures on the right
Examples of normal terrain mesh and textures on left and improved terrain mesh and improved textures on the right

Avec l’expansion du terrain, nous avons également rajouté de nombreuses villes, routes, chemins de fer, lignes haute tension, forêts, ruisseaux, rivières et bien d’autres particularités afin de remplir ce monde. En ce qui concerne à la fois le nouveau et l'ancien terrain existant depuis « Flaming Cliffs », nous avons augmenté la densité des détails, objets et routes. De nombreuses constructions ont reçu une mise à jour et plus de détails.

Afin de supporter les opérations aériennes dans les nouvelles zone, “DCS : Black Shark” a rajouté six nouveaux aérodromes, deux en Russie et quatre en Géorgie. Ces nouvelles bases sont représentées par les points bleus clairs de l’image en début de cette section.

Afin de donner aux ruisseaux une apparence plus naturelle, “DCS: Black Shark” inclus des animations de textures de l’eau. Les images ci-dessous illustrent la différence entre les ruisseaux dans “Flaming Cliffs” et ceux de “DCS: Black Shark”.

Exemple de rivière statique (image du dessus) et animée (image du dessous).

Static example of river on at the top and animated river

Radio-navigation et modélisation de la physique des ondes

Radio-navigation DCS: Black Shark offre une modélisation authentique des équipements de radio navigation. Le monde de DCS inclus plusieurs aides à la radio navigation disponibles dans la modélisation du théâtre d’opérations de la simulation, incluant :

  • Radiobalise non directionnelle (NDB)
  • Marqueur extérieur NDB d’aérodrome
  • Marqueur intérieur NDB d’aérodrome
  • Marqueurs NDB
  • Stations de transmission

Bien que non utilisées par le Ka-50, le code de la simulation supporte plusieurs types d’aides à la radio navigation pour les futurs modules DCS, théâtres d’opérations et scénarios de campagnes, incluant :
  • RSBN
  • VOR
  • TACAN
  • VOR/TAC
  • DME
  • VOR/DME
  • ILS
  • ILS Marker

Le modèle de DCS Ka-50 comprend les équipements radio suivants :
  • Radiogoniomètre automatique ARK-22 (Automatic Direction Finder / ADF)
  • Récepteur balise ID
  • Radio R-800L UHF
  • Radio R-828 UHF
  • Poste intercom SPU-9
  • Système avancé de carte mobile ABRIS (Advanced Moving Map System / AMMS)

Outer Locator NDB

En général, les aérodromes sont équipés de balises extérieures et intérieures (OUTER et INNER NDB) pour chaque piste à respectivement 4000m et 1300m du seuil. Quelques aérodromes sont configurés différemment en fonction des conditions locales comme la proximité de montagnes ou de la mer. Chaque balise dans la simulation se voit assigné une fréquence réaliste dans la bande 150-1750Khz et une identification en code Morse. De plus, chaque NDB comprend une balise de marquage émettant sur 75Mhz. La carte comprend également des NDB indépendants, placés de façon réaliste et comprenant des fréquences et ID propres.

ARK
HSI
FOLLOW US